Adoption d’un animal de compagnie : les informations utiles avant de se décider

adoption-animal-de-compagnie

Vous souhaitez adopter un chat, un chien, un lapin ou tout autre animal de compagnie ?
Voici quelques conseils pour être bien informé-e avant de choisir de partager sa vie avec un compagnon à poils, à plumes ou à écailles : ce qu’il faut savoir avant de se lancer dans l’adoption, où adopter, que dit la réglementation, etc.

Les bonnes questions à se poser avant d’adopter

On le sait, adopter un animal, c’est prendre la responsabilité d’un être vivant sensible, qui sera dépendant de nous
jusqu’à la fin de sa vie. Partager son quotidien avec un animal n’est pas anodin et demande de se poser les
bonnes questions en amont.

Est-ce que :

  • je dispose d’assez de place ?
  •  j’ai assez de temps à lui ou à leur consacrer ?
  • en cas d’absence, j’ai une solution de garde pour mon animal ?
  • mon budget me permet de prendre en charge toutes les dépenses pour son bien-être (nourriture, vétérinaire, soins divers…) ?

Évidemment, tout cela dépendra des caractéristiques de l’animal que vous souhaitez accueillir. Un Berger Australien aura besoin de beaucoup plus d’espace au quotidien pour se dépenser qu’un Teckel, un chaton sera plus énergique qu’un chat âgé, un lapin aura besoin de plus d’attention qu’un poisson

L’adoption d’un animal se décide donc avant tout en fonction de nos capacités, de notre caractère et de notre mode de vie.

Adopter en refuges : de nombreux avantages

Que ce soit auprès de la SPA, de la Fondation 30 Millions d’Amis, de la Fondation Brigitte Bardot ou d’autres refuges
qui prennent soin au quotidien des animaux abandonnés, maltraités ou blessés, vous pouvez adopter ou vous renseigner très facilement.

Les animaux accueillis dans les refuges sont évidemment suivis par des vétérinaires ; ils sont en bonne santé, soignés et choyés au maximum.

En refuge, il existe une grande diversité des chiens, chats ou NAC : de race ou croisés, petits ou grands, calmes ou
extravertis, jeunes ou âgés… Autant de possibilité pour trouver un animal à rendre heureux qui nous correspond.

Pour une adoption auprès de la SPA par exemple, il faudra régler des frais d’adoption correspondant à la participation pour identifier, stériliser et vacciner l’animal.

Préparer l’arrivée de notre nouveau compagnon

Avant l’adoption concrète, nous pouvons déjà préparer l’arrivée du futur chien, chat ou NAC.

Quelles sont les obligations lorsqu’on adopte un animal de compagnie ?

L’identification est désormais une obligation lors de toute cession, à titre gratuit ou onéreux. C’est donc la personne qui cède l’animal qui doit s’en charger (éleveur, refuge, particulier…).

De plus en plus d’organismes propose des assurances pour nos compagnons, mais celles-ci ne sont évidemment pas obligatoire. Tout dépend encore une fois des besoins et des caractéristiques de l’animal.

Pour voyager dans l’Union Européenne avec un chien, chat ou furet, en plus de l’identification, il est indispensable d’avoir un passeport délivré par le vétérinaire, attestant de la mise à jour des vaccins, en particulier celui de la rage.
Concernant les autres pays, il est indispensable de se renseigner en amont afin de connaître les formalités d’entrée.

Le furet est soumis aux mêmes règles d’identification que le chien et le chat. Pour les NAC, elle est vivement recommandée et de toute façon obligatoire pour voyager.

Les cas particuliers d’adoption

Certains animaux ne peuvent pas être adoptés sans des démarches préalables. C’est par exemple le cas de la tortue de terre. Certaines espèces étant rares ou en voie d’extinction, elle sont protégées et leurs règles d’adoption
spécifiques (meilleure identification, suivi des conditions d’accueil).
Pour adopter une tortue terrestre, il faut choisir un établissement d’élevage déclaré et faire une Déclaration de Détention 1 mois avant.

Concernant les NAC (lapins, chinchillas, cochons d’Inde, cobayes, furets, souris…),  il est important de
prendre en compte le type d’habitat particulier (enclos, vivarium, diversité de l’alimentation, matériel spécifique…), afin de leur garantir bien-être et bonnes condition de vie.

(photo by Nazym Jumadilova on Unsplash)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*