Assurances pour animaux de compagnie : sont-elles avantageuses ?

assurance-pour-animaux-de-compagnie

Même si en France, le nombre d’animaux de compagnie bénéficiant d’une mutuelle santé reste assez faible comparé à d’autres pays (Angleterre, pays Scandinaves…), de plus en plus de propriétaires s’intéressent aux assurances spécialisées pour chiens, chats ou NAC. Mais tous les animaux peuvent-ils bénéficier d’une mutuelle santé ? Est-ce vraiment intéressant ? Comment bien choisir sa formule ? Faisons le point ensemble sur les différentes possibilités pour assurer son animal de compagnie.

Qu’est-ce qu’une mutuelle santé pour animaux ?

Les assurances pour animaux de compagnie fonctionnent comme les mutuelles complémentaires pour les humains : elles permettent de rembourser tout ou partie des frais de santé suite à une maladie ou un accident.

Il existe de nombreux organismes, certains uniquement spécialisés dans les mutuelles santé pour animaux, incluant diverses formules à des tarifs parfois très différents : il faut compter en moyenne 30€ par mois, même si on trouve des formules allant de 5€ à 50€ sur le marché.

Quels animaux peuvent bénéficier d’une assurance ?

La plupart des animaux de compagnie peuvent bénéficier d’une assurance santé, puisque les NAC sont également pris en charge par la plupart des organismes (oiseaux, lapins, chinchillas, furets, cochons d’Inde…)

Le critère déterminant sera l’âge de l’animal : à partir d’un certain âge (7-8 ans en général pour les chiens et chats, 3-4 ans pour les rongeurs), les assurances n’acceptent plus de prendre en charge nos compagnons.

L’état de santé général, l’identification (tatouage, puce électronique), la race (catégories 1 et 2 pour les chiens) et les antécédents familiaux (tares héréditaires) peuvent également être un frein à la souscription d’un contrat santé.
Certaines assurances exigent en amont un certificat vétérinaire, attestant de la bonne santé générale de l’animal.

Quels frais vétérinaire sont pris en charge pour mon animal ?

Les mutuelles permettent d’obtenir le remboursement de la plupart des frais vétérinaires.

Elles peuvent rembourser la stérilisation, les vaccins annuels, les analyses médicales, mais elle est surtout avantageuses si elle permet la prise en charge des frais suite à un accident, une hospitalisation ou des problèmes de santé rencontrés après la souscription.
En effet, les problèmes de santé et maladies déclarés avant la souscription à une assurance pour animaux seront considérés comme récidive et ne pourront malheureusement jamais être inclus dans le contrat.

Plus l’animal sera jeune, plus il sera donc intéressant de prendre une assurance. L’essentiel est surtout de bien vérifier ce qui est pris en charge ou non par l’organisme avant de souscrire, mais également de se pencher sur les montants de franchises, délais de carence (nombre de jours après souscription avant que les frais ne soient pris en charge), plafonds… En résumé, tous les éléments qu’il est de toute façon déjà conseillé de vérifier lors de toute souscription à un contrat.

De plus, il faut bien prendre en compte l’engagement que représente une mutuelle santé animale (plusieurs mois de cotisations mensuelles ou annuelles à régler, selon les formules et contrats).

Le choix d’une assurance et son utilité dépendent donc largement des caractéristiques de l’animal concerné : âge, état de santé, problèmes récurrents… Et en cas de doute sur tout ce qui concerne l’état de santé de nos animaux, ne pas hésiter à en parler avec un vétérinaire !

(photo by Waranya Mooldee on Unsplash)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*