Quelle alimentation pour mon animal de compagnie ?

alimentation-chien-chat

Comme chez les humains, l’alimentation a un impact direct sur la santé, le bien-être, la qualité de vie et même l’esthétisme (peau, poils) de nos animaux de compagnie. Une alimentation équilibrée permet d’offrir à l’organisme tous les éléments essentiels à son bon fonctionnement. Explorons les différentes possibilités pour nourrir nos compagnons.

Le choix de la nourriture industrielle

La nourriture industrielle a pour avantage d’être rapide et pratique, même si sa composition et la provenance floues des ingrédients utilisés font débat.
Nous n’avons pas tous le temps et la possibilité de préparer, en plus de nos repas quotidiens, ceux de nos compagnons.
Mais autant que possible, il est conseillé de lire les étiquettes des produits achetés pour nos chiens, chats, rongeurs ou oiseaux, afin de s’assurer d’un minimum d’équilibre alimentaire. Il n’y a pas d’obligation pour les industriels d’indiquer le taux de glucide et sel dans ces aliments, c’est donc à l’acheteur de faire un petit calcul pour éviter les aliments trop gras et salés…

Au moment de choisir des croquettes pour chats par exemple, il ne faut pas oublier que le chat est un carnivore. Il est donc préférable d’éviter celles contenant majoritairement des céréales et de privilégier celles dont le premier ingrédient est la viande.

L’alimentation naturelle et bio pour vos animaux

De nombreuses alternatives naturelles à la nourriture industrielle pour animaux existent.
Ces aliments sont préparés à partir de matières premières de haute qualité et ne contiennent pas de sous-produit animaux, conservateurs ou colorants artificiels. Il est même possible d’opter pour des aliments biologiques, garantissant que 95% des ingrédients sont d’origine naturelle et issus d’un mode de production respectueux de l’environnement, sans pesticides ni OGM.
Ces produits assurent une meilleure nutrition et sont reconnaissables grâce à leurs labels.

Le régime alimentaire BARF pour les chiens, chats et furets

Le BARF, pour « Biologically Appropriate Raw Food » (« nourriture crue biologiquement appropriée » en français) est un régime alimentaire pour animaux. Son principe ? Donner des aliments naturels se rapprochant de ceux que nos compagnons consommeraient naturellement à l’état sauvage (les félins pour les chats, les canidés et cousins renards et loups pour les chiens, etc.).

Les adeptes de ce régime alimentaire, les BARFeurs, vantent les nombreux bienfaits de cette alimentation pour les animaux : beauté du poil, vitalité, dents propres, selles moins odorantes…
Il permettrait également de lutter contre le surpoids, les problèmes d’articulation et certaines maladies.
La nourriture crue contenant plus d’eau que la nourriture industrielle, elle fournit une meilleure hydratation ; elle est également plus appétissante, donc conviendra très bien aux chiens ou chats « difficiles ».

Les inconvénients du BARF ? Le temps de préparation et l’organisation (mesures d’hygiènes, calcul des proportions) que le régime demande. Il est conseillé de préparer les portions à l’avance et de les congeler pour gagner du temps au quotidien. Le BARF est également plus onéreux, même s’il est possible d’acheter en grande quantité ou en groupe pour diminuer les coûts.

Dans tous les cas, avant de se lancer dans ce régime, il est recommandé de consulter un vétérinaire pour être bien orienté sur les proportions de repas, les compléments nécessaires selon la typologie de l’animal et, surtout, pour éviter les erreurs nutritionnelles.

Peu importe le type d’alimentation choisi pour votre animal de compagnie, toute modification de régime est facilitée si elle est faite petit à petit et non brutalement, afin de perturber le moins possible l’organisme. Si vous faites garder votre chien, chat ou rongeur, n’hésitez pas à préciser toutes les spécificités du régime alimentaire de votre compagnon au pet-sitter ou à la pension.

(Photo by Charles Deluvio on Unsplash)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*